Nature et environnement


Stimmung

Les aéromodélistes sont conscients qu’un environnement naturel et intact est une condition pour que leur sport soit exercé sans dérangement et sans stress en harmonie avec la nature, dans une atmosphère saine et durable.

La responsabilité pour une pratique de l’aéromodélisme soucieuse de l’environnement et de la nature est d’abord celle des pilotes, des clubs et des organisateurs de compétitions, ainsi que celle des propriétaires et exploitants des installations.

La Fédération prend soin d’avoir un contact coopératif et participatif avec les associations de protection de l’environnement et de la nature, et cherche des interfaces communes pour atteindre les buts de chacun.

 

 

 

Code d’honneur et d’engagement des aéromodélistes et exploitants de places de vol

Les exploitants de places de vol et les groupements de la Fédération Suisse d’AéroModélisme se comportent correctement et
- font attention aux gens et à la nature lors de la pratique de leur activité, en particulier pour les modèles à moteur, par une réduction du bruit des moteurs et l’adoption d’une tactique de vol appropriée
- ne survolent pas délibérément des animaux ou des personnes
- observent la nature et respectent les besoins des autres êtres vivants
- prêtent une attention particulière, au printemps et au début de l’été, au cours de la période de végétation quand les animaux élèvent  leurs petits, ainsi qu’aux oiseaux migrateurs et aux rapaces dans les courants thermiques
- sont sensibles aux mesures de réduction de bruit, et utilisent les techniques disponibles pour la réduction de la consommation et des ressources, réduisant ainsi les émissions de substances nocives selon l’état actuel de la technique
- utilisent de préférence les pistes connues pour l’aéromodélisme, en particulier pour l’utilisation de modèles à moteur thermique ou électrique
- choisissent avec soin le domaine de vol et prennent en considération les besoin des animaux sauvages
- respectent la flore, les zones protégées et les réserves d’animaux
- utilisent si possible les sentiers, les routes d’accès aux champs et les aires disponibles, lors d’atterrissages en campagne
- adoptent un comportement exemplaire et responsable
- font la promotion, grâce à leur comportement, du positionnement de l’aéromodélisme comme sport respectueux de la nature et de l’environnement, et pour leur développement durable
- font attention à la protection de l’environnement et respectent les zones protégées

Sur le thème Environnement et aéromodélisme, l’Office Fédéral de l’Environnement OFEV propose sur la plateforme InfoSportNature  un compte-rendu complet et approfondi.